L’entité qui m’offre le service a-t-elle accès à mes données médicales ?